© 2014 Bruno Dufresne.  Créer avec Wix.com

  • facebook-square
  • Twitter Square
  • Google Square
  • youtube-square

Stabat Mater speciosa

Il existe deux versions du texte du Stabat Mater.  La version la plus connue, Stabat Mater dolorosa, est celle dédiée à la Passion du Christ.  La seconde version, Stabat Mater speciosa, est très peu utilisée par les compositeurs.  Elle est dédiée à la nativité du Christ.

 

Comme chacune des strophes traduit des atmosphères ou des sentiments différents, j’ai subdivisé l’ensemble du texte en 16 mouvements.  J’ai décidé d’aborder le caractère festif de plusieurs strophes en utilisant une grande diversité de structures rythmiques.  Grâce à celles-ci, on perçoit l’influence de diverses danses anciennes et modernes.

 

Un élément important de la musique dédiée à la fête de la nativité est la beauté des lignes mélodiques.  Nous n’avons bien souvent qu’à entendre quelques notes et nous reconnaissons immédiatement le cantique.  Ces chants deviennent facilement des vers d’oreille.  Je me suis donc donné le défi d’écrire des mélodies qui, je l’espère, seront à la hauteur des grands classiques de Noël.

 

notes au programme

 

1-    Stabat Mater speciosa (choeur) 3:40

 

2-    Cuius animam gaudentem (choeur et solos SA) 2:07

 

3-    O quam laeta et beata (choeur et solo enfant) 4:29

 

4-    Quis est non gauderet (choeur et solos SATB) 2:47

 

5-    Quis non posset (ch. d'enfants et de voix de femmes et solo enfant) 2:00

 

6-    Pro peccatis (choeur a cappella, enregistrement non disponible) 4:06

 

7-    Nati Christus (solo enfant) 3:31

 

8-    Stupescentes cordibus (choeur de voix d'hommes) 2:31

 

9-    Eia Mater (choeur a cappella) 2:31

 

10- Fac ut ardeat (choeur et solos SA) 3:48

 

11- Tui nati coelo (choeur) 2:47

 

12- Hunc ardorem fac communem (choeur) 2:44

 

13- Virgo virginum praeclara (choeur de voix de femmes) 1:48

 

14- Fac ut portem (grand choeur) 4:52)

 

15- Inflamatus et accensus (choeur et solos enfant et ténor) 3:12

 

16- Alleluia (grand choeur et choeur de foule) 3:57